Réunion du 24 juin 2017 sur le thème :

BURN-OUT : PRÉVENIR L’ÉPUISEMENT PROFESSIONNEL

18276822_l-604x270

GILLES CHESSEBEUF| 6 AOÛT 2017


Beaucoup le considèrent comme le mal professionnel de notre siècle. Et pour cause : à l’heure actuelle, les cas de burn-out, ou syndrome d’épuisement lié au travail, ne cessent de se multiplier.
Selon le Docteur Cary CHERNISS le Burn out est « un processus (et non pas un état figé) dans lequel un professionnel précédemment très engagé perd pied et se désengage progressivement et sans le vouloir de son travail en réponse au stress et aux tensions ressenties »
Christina MASLACH, psychologue et chercheuse américaine en sciences sociales complète en précisant que le Burn out est un syndrome psychologique à 3 composantes :

  • Un épuisement émotionnel
  • Une approche dépersonnalisée des autres (collègues, hiérarchie, clients , …)
  • Un sentiment de non accomplissement personnel.

Attention aux amalgames : Le burn out ne résulte pas nécessairement d’un contexte de harcèlement moral. Ce n’est pas non plus (tout au moins au début) une dépression. Attention également aux préjugés : le Burn out ne touche pas spécialement des personnes « faibles », les personnes qui craignent ou résistent aux changements. Il n’existe pas enfin une personnalité type sujette au burn out...

Le Burn-out* est plutôt lié à un fort engagement et à un dévouement très élevé. Le Burn out est parfois décrit comme la maladie du battant :

  • Un très fort investissement personnel
  • Il n’est en revanche pas forcément lié à quelqu’un qui rencontre des problèmes dans sa vie personnelle.
  • Il est un dérèglement de l’organisme qui sur-réagit au stress


5 PHASES

Phase 1 : L’alarme : « j’en ai pour une minute, je termine »

Lire la suite